Biographies Experts Enseignants

 Dr. Jean-Marc Seigneur est le Directeur de la formation certifiée CAS Smart City Digital Management à l'Université de Genève où il enseigne le commerce connecté, l'e-réputation, le géo-marketing et le mashup de services numériques. Ses cours sont donnés en Master Journalisme et Communication du Medi@LAB de la Faculté des Sciences de la Société et au Centre Universitaire d'Informatique depuis 2005 après avoir obtenu son doctorat en informatique sur la gestion de confiance informatique pour les environnements intelligents tels que les smart homes et smart cities au Trinity College de Dublin en Irlande. En 2009, il a obtenu le financement par la Commission Européenne du premier projet de smart city à la montagne, qu’il a appelé smart ski resortTM. Il a fait plusieurs échanges de recherche avec l'Université de Technologie et de Design de Singapour, qui souhaite devenir la première smart city, smart nation. En 2015, le Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne cite les smart ski resorts dans son édito : "le numérique permet déjà d’offrir de nouveaux services aux visiteurs et aux habitants. Les investissements à venir transformeront nos stations en véritables « smart ski resorts »". En tant que Président de la SAS Réputaction, Dr. Jean-Marc Seigneur fait du conseil sur la gestion d'e-réputation des territoires intelligents et de leurs big data à synthétiser en smart data pour valoriser leurs données et améliorer l'expérience de leurs clients et habitants. En 2016, il a lancé les premiers Sports d'Hiver AugmentésTM avec réalité augmentée dans le cadre de la 7ème conférence internationale sur l'Humain Augmenté sponsorisée par Google après avoir créé l'évènement en 2010.

 Tien Dung Thoi est spécialiste analyste big data chez Microsoft. Il est en contact direct avec les équipes de R&D de Microsoft qui travaillent sur les nouveaux produits pour superviser facilement à l'aide de tableaux de bord en ligne le big data généré par l'Internet des objets connectés des villes intelligentes dit "Internet of Things" (IoT). 

 Prof. Luis Muñoz est le Directeur du laboratoire de recherche "Planification de Réseau et Communications Mobiles" à l'Université de Cantabria en Espagne. Il a été le manager du premier projet visionnaire de smart city avec le déploiement de dizaine de milliers de capteurs intelligents financé par la Commission Européenne en 2010 : Smart Santander. Depuis, la ville de Santander bénéficie de nombreux autres financements dans le cadre d'autres projets européens pour utiliser de nouvelles solutions de l'Internet des Objets (IoT). C'est une référence mondiale dans le domaine des smart cities !

 Maître Dr. Pascal Verniory est avocat de formation et passionné par le monde des techniques avancées. Il se spécialise en droit informatique et en droit des contrats dès son intégration au Barreau de Genève en 1996. Son orientation vers les technologies de l’information est motivée par leur enjeu sociétal majeur et l’approche inventive qu’elles imposent en matière juridique. Il est également actif dans le domaine de la protection des données, du droit de l’Internet et de la propriété intellectuelle. En 2003, soucieux de compléter sa vision du métier, il rejoint le Centre des Technologies de l’Information (CTI) de l’État de Genève en tant que responsable de son service juridique, fonction qu’il occupe encore à ce jour, y compris concernant les problématiques juridiques des smart cities et autres territoires dits "intelligents".

 Vanessa Bachmaier a un Master en Innovation et Management du Tourisme de 
l'Université des Sciences Appliquées de Salzburg en Autriche. Actuellement elle est candidate en doctorat à l'Université d'Innsbruck au département de management stratégique, marketing et tourisme. Dans sa thèse, elle recherche la gestion des connaissances à travers les réseaux sociaux intégrés dans des hôtels et destinations. Particulièrement, elle focalise sur la transmission et diffusion d´informations spécifiques à travers le social intranet “hotelkit“, un intranet enrichi par des réseaux sociaux, spécialement conçu pour hôtels. Elle publie ses recherches dans des conférences internationales, par exemple, ICICKM (International Conference on Intellectual Capital and Knowledge Management, Bangkok 2015) et ECKM (European Conference on Knowledge Management, Udine 2015).


 Raphael Rollier est actuellement responsable du programme Smart City chez Swisscom, création de solutions innovantes pour améliorer la qualité de vie en ville grâce à l’utilisation de l’Internet des Objets et du Big Data. L’objectif est de valoriser toutes ces traces numériques qui, transformées en smart data, vont améliorer la mobilité et le développement économique d’une région. Par exemple, un nouvel outil novateur d’aide à la planification urbaine est en développement avec la ville de Pully : «Ce projet permettra d’obtenir une image réaliste et dynamique de la fréquentation et de l’attractivité du centre-ville de Pully, dans le but de proposer des aménagements en adéquation avec les besoins des citoyens», déclare Gil Reichen, syndic de Pully. D’autres applications, notamment pour mieux adapter l’offre touristique sont également en discussion en Valais. Au-delà des solutions techniques innovantes que peut fournir Swisscom pour les smart cities, comme l'interopérabilité avec le réseau LoRa (réseau dédié à l’internet des objets utilisé par exemple pour la gestion des parkings ou des déchets), un véritable framework de gouvernance pour le territoire intelligent est à disposition. Un des moteurs de l’innovation étant le riche environnement de startups technologiques présentes dans la région, Raphael est également actif dans cet écosystème comme Venture Associate chez Swisscom et membre du jury Venture Kick

 Marithé Crozet  a été pendant 7 ans la directrice générale de Megève Tourisme, l'office de tourisme de la station de ski renommée mondialement Megève, où le premier projet européen de smart ski resort a été testé. Les responsabilités exercées lui ont permis d'acquérir un important savoir-faire en marketing-communication ainsi qu'une forte connaissance du milieu touristique et plus particulièrement du milieu montagnard et du tourisme de luxe, largement confortée par sa collaboration au sein du groupe européen " Best of the Alps " qui regroupe les 12 stations les plus prestigieuses des Alpes dont Zermatt, Davos, St Moritz, Kitzbuhel ou Chamonix. Elle a su conjuguer une dimension de court terme et des enjeux de moyen/long terme en évaluant plusieurs types de données : celles liées aux ressources de la destination (patrimoine, paysage, population), celles liées à la structure de l'offre touristique (ses hébergements, ses équipements de loisir et de bien-être), celles liées à la demande (la puissance de sa marque, ses clientèles cibles, sa fréquentation en terme de nuitées, de saisonnalité, de dépense moyenne) et enfin celles relatives à sa gouvernance. Toutes ses données ont dû être prises en compte dans la cadre du projet de smart city à la montagne, smart ski resort qui a mêlé big data et open data pour les transformer en smart data. 

 Cédric Grignard est le Directeur Technologies & Smart City de la métropole de Lyon. Il a initié et structuré la démarche Smart City au sein de l’agence Invest in Lyon dans le domaine des IDE – Investissement Directs Etrangers – sur le territoire lyonnais. Il a donc développé une connaissance de l’environnement de la ville intelligente autour de cette métropole de Lyon qui invente et met en place des smart solutions depuis plusieurs années, ce qui lui confère une position privilégiée sur l’échiquier local autour des projets. Connecté à plusieurs initiatives qui s’organisent autour des technologies, Cédric met à profit ses plus de 10 années d’expérience dans le développement économique au service de l’innovation. Sa contribution à des projets structurants, comme le programme international d’accélération de startups Big Booster, qui adresse notamment la dimension Global Impact dont la Smart City est définitivement une valeur ajoutée dans l’approche de l’innovation au sein des villes Nouvelle Génération.

 Dr. Ivo Flammer a obtenu son doctorat de l'Université de Berne et a ensuite travaillé dans la R&D de capteurs intelligents pour différentes grandes entreprises comme Novartis ou Alcatel. En 2007, il a créé l'entreprise Xi-Labs SAS en France à Paris spécialisée dans la gamification des villes avec des jeux et applications mobiles avec réalité augmentée, géo-localisation et autres capteurs, utilisés par les habitants pour participer à leur territoire ou les touristes pour vivre des expériences inoubliables.